Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Steve Bernier - Artiste Conteur
  • Steve Bernier - Artiste Conteur
  • : Originaire du Québec au Canada et avec 20 ans d'expérience comme conteur et animateur, ces interventions sont amusantes, interactives, pédagogiques et divertissantes.
  • Contact

Recherche

13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 03:25
rest.Bagnoles.04

Grace au dispositif de Culture à l’hôpital, j’ai eu le plaisir pendant un mois de me promener dans une vingtaine de lieux hospitaliers. Cela fait maintenant plus de deux semaines que je suis revenu de l’aventure et je peux aujourd’hui en parler avec un peu de recule.  J’ai été heureux de chacun des moments passés auprès des 400 personnes avec qui François et moi avons bâti des histoires merveilleuses. Je ne connaissais rien, voir très peu de choses du travail en hôpital. Je m’étais un peu préparé à intervenir avec des gens malades et en rupture social. Je me doutais que je rencontrerais des gens seuls et dans une très grande solitude. Je me doutais aussi que certains jours notre venu serait un cadeau pour certains résidents qui trop souvent ne reçoivent plus de visite. Toutefois, mes idées étaient une vraie fiction comparativement à ce que nous avons rencontré.

Maladie, tristesse et absence me déstabilisait à chaque rencontre. Avant chaque journée, je me demandais si je serais capable de faire face aux résidents. Heureusement, je me suis rendu compte que j’avais une grande force à l’intérieur de moi. Depuis toujours, j’ai une très grande facilité à  entrer avec les gens, cela m’a énormément servi. La première semaine j’étais plus passif dans la démarche de création. J’observais l’habileté que François avait avec les résidents. Il possédait l’expérience et j’ai appris énormément en l’observant. J’ai progressivement pris ma place et les semaines qui ont suivi on été un peu plus simple.

Il en demeure pas moins que les problématiques étaient parfois lourdes et difficiles. Après une journée d’échange en groupe, il est dur de rencontrer des personnes qui entrent dans la phase de conscience de la maladie d’Alzheimer ou encore qui refus d’entrer en relation avec les autres. On se sent chaviré ou vidé de son énergie. C’est blessant de constater qu’à l’occasion il était difficile pour les gens, voir même un effort considérable lorsque leur demandait simplement de retenir le nom des individus qu’ils côtoient chaque jour.

Heureusement, il y a l’autre côté de la médaille. Ce que l’on laisse au gens suite à notre passage, mais également ce que les gens nous laisse à leur tour. Les participants qui ont contribués aux histoires ont été généreux de leurs idées. Ils nous ont laissé des sourires et des remerciements. Le plus souvent, ils étaient sur le chemin avec nous et on quitte avec un sentiment d’avoir fait du bien. Je terminerai en vous disant simplement que je trouve le conte extraordinaire. Je trouve que cet art est un outil social merveilleux, mais j’apprécie quand même beaucoup faire un spectacle devant du monde « sein » d’esprit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires