Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Steve Bernier - Artiste Conteur
  • Steve Bernier - Artiste Conteur
  • : Originaire du Québec au Canada et avec 20 ans d'expérience comme conteur et animateur, ces interventions sont amusantes, interactives, pédagogiques et divertissantes.
  • Contact

Recherche

2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 04:29

conte-prag-contemporainL’étude pragmatique du conte contemporain québécois

Source : http://hdl.handle.net/1866/4517

Je compte bien consulter prochainement un ouvrage (135 pages) rédigé par Madame Chantal Cardinal de l’université de Montréal. En décembre 2010, elle a déposé un mémoire de maîtrise sur le conte. Dans ce mémoire, elle porte un regard sur le conte contemporain du Québec. Pour ce faire elle a fait la lecture des contes de trois conteurs, soit André Lemelin, Joujou Turenne et Fred Pellerin.

Je veux le consulter afin de me faire mon opinion sur son sujet d’étude, car je suis partagé entre la curiosité et la pertinence de cet exercice d’analyse pragmatique, pour ainsi reprendre les termes de l’étude. Doit-on déconstruire la performance conté, afin de bien saisir pourquoi un public est captif à un récit?

Les contes ont donc fait l’objet d’une lecture pragmatique afin de mieux comprendre comment le conteur, qui emploie le canevas en spectacle, transmet une fiction à un auditoire ou à un lectorat. L’étude présente d’abord une analyse comparative de chacune des prestations avec la version publiée d’un même récit et met ainsi en relief leurs points de convergence et de divergence.

Lorsque l’on parle d’étude pragmatique on fait référence à la branche de la linguistique qui s'intéresse aux éléments du langage dont la signification ne peut être comprise qu'en connaissant le contexte. L’hypothèse avancée par madame Cardinal est que par l’analyse de la prestation des conteurs qui suivent un canevas on pourrait ainsi relever comment s’y manifestent les dimensions performatives et les articulations du discours fictionnel et par corrélation l’examen des rapports entre le conteur et son public permet ensuite de s’interroger sur le statut du narrateur et de voir en quoi et comment, durant la performance, la fiction est partagée avec l’auditoire.

Je resterai peut-être sur mon appétit voir même confus suite à la lecture du mémoire, mais je ne crois pas que j’y apprendrai quelques choses pour mon expérience de conteur. Entre-temps, il est possible de consulter le mémoire à l’adresse suivante : Mémoire-Chantal Cardinal

Partager cet article

Repost 0

commentaires