Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Steve Bernier - Artiste Conteur
  • Steve Bernier - Artiste Conteur
  • : Originaire du Québec au Canada et avec 20 ans d'expérience comme conteur et animateur, ces interventions sont amusantes, interactives, pédagogiques et divertissantes.
  • Contact

Recherche

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 05:20

Depuis deux ans, les expositions sur le phénomène du conte se succède comme peut en témoigner quelques-uns de mes précédents articles.

Tout récemment je vous présentais celle de Shawinigan: Histoires fantastiques - Liens vers mon article

Il y a eu en 2010, l'exposition 7 pêchés du Musée de la civilisation de Québec

Et finalement également en 2010, celle du Musée d'histoire et d'archéologie de la Pointe-à-Callière de Montréal qui portait sur les peintures et recherches de Jean-Claude Dupont. D'ailleurs cette exposition a eu une seconde vie au Musée québécois de culture populaire de Trois-Rivières jusqu'en avril dernier.

Liens vers mon article sur l'univers du conte dans les musées.

Bien voilà, que cette fois-ci c'est l'exposition «L'art du conte en Acadie» au Musée acadien jusqu'à la fin d'octobre. Le vernissage aura lieu le 15 juin prochain, c'est pour vous dire que c'est vraiment nouveau.


Voici un extrait d'un article très complet paru dans un journal du Nouveau-Brunswick:
  • Que ce soit en raison de l'interprétation qu'on doit en faire, de la gestuelle qui l'accompagne habituellement ou de son évolution à travers les âges, le conte est définitivement un art. C'est pourquoi le Musée acadien de l'Université de Moncton a voulu préparer une grande exposition dédiée à l'art du conte et dont le vernissage aura lieu le 15 juin prochain.

    «Comme c'est une exposition sur le conte, on a vraiment mis l'accent sur l'aspect auditif, ce qui peut être un peu déstabilisant pour quelqu'un qui est habitué de voir des objets en trois dimensions lorsqu'il va dans un musée, explique la conservatrice du Musée acadien, Jeanne-Mance Cormier. Nous allons avoir des segments où le visiteur pourra s'asseoir avec des écouteurs et écouter des conteurs, hommes et femmes, raconter leurs histoires, poursuit-elle. Nous voulions vraiment mettre les conteurs en valeur. Ce sont eux qui, au fil des années, ont appris ces histoires et les ont retransmises, souvent chez eux au coin du foyer au cours de belles soirées.»

    Les visiteurs apprendront à connaître qui ont été les grands conteurs traditionnels en Acadie, en quoi consistait leur répertoire et comment ils ont exercé l'art de raconter. Ils pourront aussi lire et écouter des contes acadiens, notamment en prenant contact avec le héros Ti-Jean. Enfin, l'exposition illustrera le renouveau du conte aujourd'hui, par des images et des objets qui témoignent de la diffusion actuelle du conte par l'oral et l'écrit. Quelques vidéos permettront aussi aux gens de voir des performances de conteurs.

  •  L'Article complet


En terminant, peut-être ne vous rendrez-vous pas au Nouveau-Brunswick cet été, par contre aller voi l'exposition à Shawinigan, rendez-vous à St-Élie-de-Caxton pour profiter des visites en audioguide. N'oubliez pas que le 12 juin les Contes de Normanville seront sur la terrasse de Boréalis à Trois-Rivières, du 17 au 19 juin c'est le festival des contes et légendes à Trois-Rivières, que la fête nationale cette année est sous le thème des contes et que le 20 juin au Trou du diable il y aura le 1er marathon du conte. une tradition qui pourrait être appeler à revenir.

 

Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 04:58

http://pages.videotron.com/leconte/logorcq.jpgInvitation à une formation de grands… le 5 mai 2011 à Montréalhttp://www.arts-ville.org/bulletins-communiques/wordpress/wp-content/uploads/festilou.png

 Le conte et les enfants, c’est comme les poissons et l’eau, le basilic et la tomate: nés pour aller ensemble. C’est une grande joie de raconter aux enfants, car leur imaginaire est prêt à s’envoler dès les premiers mots du conte. Ainsi les enfants représentent un public idéal pour un conteur ou une conteuse qui débute, car ils pardonnent tout, aiment tout, sont prêts à tout. Mais ils représentent aussi un public intéressant pour un conteur d’expérience, car leurs réactions et commentaires sont souvent fins et instructifs et peuvent aider le
conteur à explorer et faire évoluer son histoire.

Cet atelier s’adresse à quiconque, débutant ou conteur plus avancé, qui cherche à conter aux enfants. Nous aborderons les questions de répertoire pour différents âges de 5 à 15 ans ainsi que les questions classiques de comment passer de l’écrit à l’oral en tenant compte des caractéristiques particulières d’un auditoire de jeunes. L’atelier se veut essentiellement pratique : chaque participant aura la chance d’explorer et de travailler un conte qu’il pourrait conter aux enfants avec les membres du groupe.Le RCQ et le Festilou vous offre une formation gratuite avec Stéphanie Bénéteau sur l'art de conter aux enfants.  

Écrivez-leur vite pour vous inscrire!

Cette formation est ouverte à tous !

Dates : Jeudi 5 mai de 19h à 21h30

Coût : GRATUIT!

Lieu : Au Théâtre de l’Esquisse à Montréal (1650, rue Marie-Anne Est)

Inscription : Pour vous inscrire, écrivez-nous à info@conte-quebec.com avant le 30 avril.


 

http://festilou.com/festilou/archives/2010/photosconteurs/beneteau_steph.jpgLa formatrice : Stéphanie Bénéteau
De père franco-ontarien et de mère américaine, Stéphanie Bénéteau a passé sa jeunesse en Italie. Elle a étudié la littérature française, fait du théâtre, complété un baccalauréat en
éducation et enseigné au niveau primaire avant de trouver, en 1994, sa véritable vocation de
conteuse. Depuis, Stéphanie a conté professionnellement dans des centaines d’écoles, salles de
spectacles, bibliothèques et Maisons de la culture au Québec, en Ontario et en Europe.
Conteuse bilingue inscrite au programme Les artistes à l’école, Stéphanie a également fait
une tournée en Ontario lors de la Semaine canadienne du livre jeunesse et a aussi présenté
de nombreux ateliers destinés aux adultes lors de congrès et conférences.

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 06:48

ublié le 23/04/2011 11:25 | LaDepeche.fr

Le 23/04/2011

Les conteurs québécois ont pris la péniche à Toulouse


Le Toulousain Jean-Marc Biolley et ses amis conteurs québécois./Photo DDM, Frédéric Charmeux
Le Toulousain Jean-Marc Biolley et ses amis conteurs québécois./Photo DDM, Frédéric Charmeux

Ils sont cinq Canadiens et ils ont des contes pleins la bouche. Pétronella, Jacques, Marie Lupien, Alexis et Jacinthe vont se produire dans le cadre du festival itinérant : « Ô contes d'ailleurs » à l'invitation de Jean-Marc Biolley, « le conteur des cimes » toulousain.

Petronella Van Dijk Jacques Falquet, Marie Lupien Durocher, Alexis Roy (Jacinthe Chartrand n'était pas arrivée hier N.D.L.R.) respirent la bonne humeur. De la boîte à malice de Pétronella, sortent surtout des contes traditionnels qui commencent par : « il était une fois »… « A chaque conte, un personnage sort d'un tableau pour raconter des histoires de femmes ou des récits du temps de la guerre » (la dernière). Son spectacle s'appelle d'ailleurs « Contes sur soie ». Jacques Falquet est un émigrant de la 3e génération. Son spectacle puise aux sources amérindiennes, algonquines, inuit, ou haïda… L'occasion pour Marie Lupien Durocher de faire remarquer, avec l'accent : « on sait pas bien qui vraiment a écrit les histoires ».

 

Solidarité et éclats de rire

Issues de cultures de tradition orale, elles ont été recueillies par des ethnologues qui les ont transcrites ou enregistrées. Chaque conteur les adapte ensuite à sa convenance. Marie raconte l'Iliade et d'autres contes « gouRmen » qu'elle a écrits avec «des bouts d'contes là d'dans » et des contes coquins chipés à Henri Gougaud. Alexis Roy vient « du pays du sirop d'érable ». Oui mais, dans cette région agricole, ce sont « des érables à sucre ». En Beauce canadienne, les gens sont très solidaires, raconte Alexis, car le pays est traversé par une rivière qui déborde chaque année à la débâcle. « C'est le seul moment où les gens se parlent ». Alexis met ses mains en porte-voix et crie avec un accent inimitable : « Viens m'cheRRcher aux chutes d'la Chaudière. » Les habitants descendent la rivière avec leurs cabanons. « Ils ne remontent pas, ils ne sont pas comme les saumons », déclare Pétronella déclenchant une cascade d'éclats de rire ! « Dans la Beauce, les maisons ont des caves. On y descend par 25 marches. À chaque fois que l'eau monte une marche, on se sert un verre de caribou. Quand elle arrive à la 25e, on s'en fout, mais on s'en fout ! » A. H.

Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 00:28

-25-27 janvier : Bagnoles de l’Orne

-28 janvier : Alençon

-29 janvier: Mammers

-1er février : Picauville

-2 février: La Glacerie et Martinvast

-3 février à 20h30 Restitution à l’Hôtel dieu de Valognes
entrée libre dans la limite des places disponibles

-4 au 5 février : Saint-Lô

-8 février: Granville

-9 février : Falaise

-11-12 février: Falaise

-15 février : Coutances

-16 février : Sées

-17 février : L’Aigle

-18-19 février : Argentan

-22 février : Caen

-24 février: Falaise (dans le cadre de la Saison Culturelle)

Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 04:59
-25 au 27 janvier : Bagnoles de l’Orne et le Parc
-28 au 29 janvier : Alençon
-1er au 3 février : Fondation du Bon Sauveur de Picauville
-3 février à 20h30 Restitution à l’Hôtel dieu de Valognes
entrée libre dans la limite des places disponibles
-4 au 5 février : CHS de Saint-Lô
-8 au 10 février : CHS de Falaise
-11 février : La Charité – Caen (CHU)
-15 février : Coutances
-16 février : Sées
-17 février : L’Aigle
-18 au 19 février : Argentan
-22 février : Granville
-24 février: Falaise (dans le cadre de la Saison Culturelle)
Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 07:57

Le conteur trifluvien Steve Bernier et le conteur normand François Épiard collaboront lors d’une tournée européenne.

Le projet nommé Martin-Martin s’échelonnera du 25 janvier 2010 au 24 février 2010. Leurs récits prendront les chemins de la Normandie dans les établissements hospitaliers des villes de Bagnoles de l’Orne, Picauville, Coutances, Granville, l’Aigle, St-Lô et Falaise en Basse-Normandie. Ces lieux seront des résidences de création de conte qui permettront de créer un spectacle en duo qui aura lieu le 24 février dans la ville de Falaise.

Dans la bouche des deux interprètes et protagonistes, naîtrons les aventures d’un homme, que l’on appelait Martin-Martin, dans un pays sans roi où le matin comme partout ailleurs le soleil se lève et le soir il se couche.

La réalisation de cette belle aventure est le début d’une longue collaboration entre les deux conteurs. Leur plus grand désir est qu’une fois le projet terminé, le travail développé en Normandie revienne l’an prochain en sol québécois, afin d’aussi partager ici l’ouvrage accompli là-bas.

Les deux conteurs seront en spectacle ce soir au Charlot à compter de 20h. De plus, Steve Bernier prévoit un second spectacle le 15 décembre prochain à la Micro-brasserie le Trou du Diable à Shawinigan. Il sera cette fois en compagnie du conteur Marc-André-Fortin.

Martin-Martin c’est...

Un rendez-vous entre deux conteurs;

La réunion de deux cultures francophones;

La fusion de deux énergies inventives;

Le mariage entre la folie et la sagesse;

Une rencontre intergénérationnelle;

                         L’union entre le Québec et la France.
Repost 0