Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Steve Bernier - Artiste Conteur
  • Steve Bernier - Artiste Conteur
  • : Originaire du Québec au Canada et avec 20 ans d'expérience comme conteur et animateur, ces interventions sont amusantes, interactives, pédagogiques et divertissantes.
  • Contact

Recherche

25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 00:18

Avec 20 ans d'expertise en organisation d'événements, laissez-vous transporter dans l'univers fascinant d'animations contées ludo-pédagogiques. Pour un festival, un party de bureau, à l'école ou à Noël, les interventions sont simples, accessibles, éducatives, interactives et amusantes. Des animateurs et des conteurs professionnels dans des champs de loisirs culturels des plus variés. Autant sur le terrain qu'à la planification, rien n'est laissé au hasard, afin que le tout soit un succès.

 

artoff21Visitez mon site pour plus d'information

www.onseraconte.ca

 

ou écrivez-moi

info@onseraconte.ca

Repost 0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 22:51
WebTV3.pngUne courte vidéo produite
par la télévision de France 2

Suivre le lien suivant:
http://culturebox.france3.fr/all/19816/la-ou-ca-bouge-du-15-fevrier-avec-les-conteurs-martin-martin
Repost 0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 01:49
Après seulement une semaine et demie, le projet démarre rapidement. François et moi se sont rendus dans les villes de Bagnole de l’Orne, Alençon, Mamers, Picauville, la Glacerie, Martinvast et Valognes (le Versailles de la Normandie). De nombreuses villes restent encore à visiter, mais déjà notre présence comme artiste se veut significative pour les résidents des centres fréquentés. Les rencontres sont à chaque fois une occasion de briser un peu l’isolement des patients. L’accueil est extraordinaire par le personnel infirmier et aide-soignant. Le concept Martin-Martin intrigue par sa curiosité, mais inquiète un peu par sa forme. Steve et François n’étaient sûr de rien, car bien que préparé à leur venue, les participants peuvent rester spectateur et ne pas obligatoirement être les acteurs du projet.


Le conte fait le plus souvent référence à l’ancien temps. On raconte et on reprend les récits d’une tradition passée que l’on veut vivante. Que laisserons-nous aux générations à venir ? Les aventures dans la vallée où demeure Martin-Martin c’est aussi un peu cela. Raconter de nouvelles histoires maintenant, pour qu’elles existent dans la mémoire d’après. Cet exercice de collectage est beau et enrichissant. Nous écoutons et restituons les aventures aux participants. Nous ne sommes pas des auteurs, mais plutôt des porte-paroles de leurs souvenirs.

Nous avons décidé de prendre une grande responsabilité face aux récits de Martin-Martin, car les aventures ne seront jamais écrites. La démarche créatrice repose sur l’oralité dans sa plus pure tradition. Il question de prendre le temps d’accepter la parole de l’autre. Nous sommes propriétaires des histoires au même titre que les participants qui ont contribué à les faire vivre. L’aventure en est à son début certes, mais déjà on se demande ce qu’il en adviendra? Ce qui est sûr déjà c’est qu’elle se gravera dans la mémoire des gens qui l’auront vu naître.

Après vingt jours de remue-méninge et de création dans douze villes différentes,  les récits auront été présentés dans leur forme la plus finale dans les villes de l’Aigle et de Falaise. Par la suite, les deux conteurs retourneront à leur travail respectif. François et Steve revisiteront la vallée de Martin-Martin, seulement lorsqu’ils se retrouveront de nouveau ensemble. Entre-temps, il est envisageable de voir se pointer, un de ces jours, notre héros en sol québécois  où, comme dans la vallée, le soleil se lève le matin et se couche le soir.

Repost 0
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 19:53
Ce dispositif repose sur l’idée que nous devons poursuivre des moments précieux de réflexion et des rencontres entre le monde hospitalier et le monde culturel. Pour le milieu de la santé, l’entrée de l’art à l’hôpital permet à la fois de rendre l’hôpital plus accueillant et plus humain, et constitue pour l’établissement une occasion de s’ouvrir sur la cité et de briser la rupture sociale. Et pour les artistes, le milieu hospitalier est un espace privilégié de rencontres qui permet un rapport au public d’une autre nature que celui qui s’établit dans les salles de spectacles. Cela dans le but de favoriser des relations durables avec cette partie de la population qui n’entre pas toujours dans les théâtres.

Les clientèles sont variées, enfants, adultes et personnages âgées. Le conte en institution est une aventure qui est passionnante et enrichissante, autant pour les conteurs que pour le public. Qu’ils s’agissent de réadaptation physique, de psychiatrie ou encore uniquement d’une hospitalisation, les axes d’intervention de notre action vont de l’art thérapie au simple divertissement et contribue à sa façon à briser l’isolement.

À chaque jour du processus artistique, les conteurs feront la rencontre des résidents des différents centres. Ensemble, ils décideront des pistes à explorer dans l’univers de Martin-Martin. La mécanique reste simple. On définie les personnes, les lieux et on s’intéresse à son passé, son présent et son avenir. Par la suite, en individuel, les conteurs travailleront en atelier avec de petits groupes de résidents. Cela afin d’approcher l’univers de Martin-Martin sous deux angles différents.

À la fin de chaque journée de travail, les deux conteurs devront mettre leurs idées en communs et présenter un spectacle au public. Cette prestation se veut un compte-rendu du travail accompli. Une fois que tous les centres seront visités, l’aventure se poursuivra par la réalisation d’un spectacle structuré dans le cadre de la saison culturelle de la ville de Falaise. Cette rencontre entre François Épiard et Steve Bernier se veut des plus prometteuse et enrichissante.
Repost 0